100% des droits d’auteur du roman Terre Australe pour les victimes des incendies en Australie

Pendant toute l’année 2020, Patrick Llewellyn versera 100% de ses droits d’auteur du roman historique Terre Australe aux victimes des terrifiants incendies en Australie.

Les bénéficiaires

La totalité des droits d’auteur, soit 2,84 euros par livre papier et 2,13 euros par ebook seront versés à trois organismes : la Croix Rouge australienne pour les familles qui ont tout perdu (www.redcross.org.au), la CSF Foundation pour soutenir les pompiers volontaires (https://cfsfoundation.org.au/) et le WWF australien pour la faune ravagée (www.wwf.org.au), en liaison avec l’ambassade d’Australie en France et l’Ambassade de France en Australie.

Les incendies

Ce sont des monstres ! Vivants, meurtriers, invincibles. Jamais les pompiers n’ont eu à faire face à de pareilles horreurs. Des flammes en moyenne 4 fois plus hautes qu’en Amazonie. Certaines ont été mesurées à 70 mètres de hauteur à des températures de 1 000°C : cela représente un immeuble haussmannien parisien de 8 étages empilé au-dessus du premier étage de la Tour Eiffel, sous la température d’un four d’aciérie. En France un incendie majeur couvre cinquante hectares et avance de 3 km par jour. Ces feux courent à 5km/h et ont déjà ravagé 8 millions d’hectares. Imaginez une bande large comme une ligne Nancy-Strasbourg qui descend jusqu’à Lyon en passant par Dijon totalement rasée. Des milliers d’Australiens coincés sur les plages devant une muraille de flammes sous les cris atroces des koalas qui brûlent vifs au sommet des eucalyptus. Certains pouvaient être évacués par la marine, beaucoup n’avaient pour unique espoir si les flammes avançaient que de se jeter à l’eau pour sauver la seule chose qui leur restait : leur vie. 27 personnes sont mortes, 2 000 habitations détruites. Les animaux, les insectes, les arbres et les écosystèmes anéantis se comptent en milliards. Canberra plus polluée que Dehli. Et il reste des semaines avant la fin de l’été.

C’est une colère de la nature. Que seule la nature peut apaiser. L’homme ne peut pas plus arrêter ces monstres dantesques qu’une éruption volcanique ou un tsunami. Les pompiers ne peuvent que tenter de sauver les familles, de contenir ce qui peut l’être, de survivre eux-mêmes – pas toujours. Ces feux ne se calmeront qu’en atteignant la côte, et quand les pluies d’hiver les arroseront. Tout ce que l’on peut faire, c’est aider les victimes à se relever, et malheureusement à se préparer à l’été prochain.

Pourquoi Terre Australe ?

Terre Australe raconte l’expédition maritime scientifique envoyée en Australie par Bonaparte en 1800. Elle revêt une importance majeure dans l’histoire australienne. Depuis lors, les liens entre nos deux pays demeurent très étroits. Vous trouverez ci-après des illustrations de la faune peintes par les dessinateurs de l’expédition, tous ces animaux touchés par les incendies. Pendant ses quatre années de recherche, Patrick Llewellyn a développé des attaches profondes avec les habitants du sud de ce gigantesque pays. Il lui semble normal de contribuer ainsi, comme il le peut, à soulager les conséquences de cette immense catastrophe.

Les droits d’auteur de Terre Australe contribueront à aider les familles qui ont tout perdu à reconstruire. Les combattants du feu, littéralement héroïques, à se remettre sur pied, en particulier les familles des blessés et des morts. Les scientifiques à tenter de faire renaître patiemment les écosystèmes et la faune exterminés. Tous, à se préparer pour l’été prochain. Et les étés suivants.

Vous pouvez acheter le livre papier (30 €) ou télécharger l’ebook (8,99 €) sur le site de la Fnac ou sur Amazon et bien sûr le commander chez tous les libraires. Vous pourrez suivre cette campagne sur le site de l’auteur : https://patrickllewellyn.com

Quelques exemples des merveilleux dessins de la faune de Nouvelle Hollande par Alexandre Lesueur, peintre naturaliste de l’expédition Baudin. Tous ces animaux sont lourdement affectés par les terribles incendies de cet été austral.

Add Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *